Légumes

Gombo

Posté le 23/03/15 à 09h14 | par On Mange Local

271_gombo_fiche.jpg

Le gombo appartient à la famille des Malvaceae et il est probablement originaire d'Afrique. Il est très répandu dans les régions tropicales, subtropical et tempérées chaudes et il est connu avec différents noms dans le monde : quiabo, okra, quingombó. C’est un légume très utilisé dans les cuisines traditionnelles asiatiques, africaines et sud-américaines. Le gombo est particulièrement apprécié en Afrique de l’ouest et au Gabon.

Propriété

Nom scientifique : abelmoschus esculentus

Calories : 19 kcalories

Glucides : 3.9 g

Minéraux, oligo-éléments et vitamines

  • Vitamine B2 : le gombo est une source de vitamine B2, connue aussi sous le nom de riboflavine. Elle joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules, contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouge.
  • Vitamine B9 : cette vitamine participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Elle joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN).
  • Manganèse : le gombo cru est une excellente source de manganèse.
  • Vitamine K : elle est nécessaire à la fabrication de protéines qui participent à la coagulation du sang. Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. 
  • Vitamine C : son rôle va au-delà de ses propriétés anti oxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Fibres alimentaires : 2.1g Le gombo contient beaucoup de fibres alimentaires solubles, reconnues pour leurs effets bénéfiques sur le cholestérol.

 

Comment le choisir et le conserver

Choisissez le gombo à la fois tendre et ferme, non pas mous mais d’un beau vert vif et exempts de meurtrissures. La saveur de ce légume est délicat, mais quand vous le coupez il donne une substance mucilagineuse : si vous voulez l’éviter, lavez les fruits entiers, frottez-les délicatement avec du jus de citron, laisser reposer pour 15 minutes, rincez et procédez à la préparation.

Avant de mettre au frigo, essuyez bien les gombos pour enlever l’eau. Ils se garderont au maximum une semaine dans un sac plastique perforé au réfrigérateur. Vous pouvez même surgeler ce légume après l’avoir bien lavé.

 

Comment cultiver le gombo

Bien qu’il puisse s’adapter à de nombreux sols, le gombo préfère les terrains sablonneux, riches en matière organique, avec un PH de 6 à 7 et une explosion ensoleillé.

Le fruit est prêt à être récolté de six à sept jours après la formation de la fleur, lorsqu’l atteint les 5cm à 7cm de longueur. Si on attend plus longtemps, il devient dur et fibreux ; il faut alors le sécher et le réduire en poudre. Eviter de récolter les gombos par temps pluvieux ou humide.

 

Recettes

 

Sites de production

Site de production

Galerie photos

Recolte des legumes
Les marcher
Formation sur la gestion
Réunion d’equipe
Formations des associations
Siege du projet à Libreville
Nôtres produits
Transport des banane plantain
Réalisation de système de irrigation
Degustation
Commercialisation notres produits
Constitution cooperative
Production maraichage Ntoum
Production de maraichage Kougouleu
Séance de travail équipe coordination
Plante de Papaye
Pépinière de Papaye
Régine banane plantin
Recolte de banane plantin
Producteurs Remboué
Responsable coordination du projet en compagnie des productrice de la plate forme
Activité de sensibilisation adesion à la plate forme Or Vert
Troueson et plantation rejet banane plantin
Producteurs de la Remboue
jQuery Carousel